coloriage-fr.com
Non classé

Arrosage du jardin à l’eau de pluie : comment la récupérer ?

Notez cet article

Plantes, animaux et êtres humains ne peuvent se passer d’eau, mais cette ressource précieuse se fait plus rare. Avec le mouvement écologique en marche, il est plus raisonnable de l’utiliser à bon escient. Pour arroser votre jardin, vous pourrez utiliser l’eau de pluie, au lieu de puiser dans les citernes de vos distributeurs. Non seulement cela va vous alléger votre facture en eau, mais ce sera un geste de plus pour l’environnement. En outre, vous gagnerez en autonomie en utilisant l’eau de pluie ; surtout si vous arrivez à la gérer. Comment alors la récupérer et la conserver pour l’entretien de votre jardin ?

Récupérateur d’eau de pluie pour jardin

Pourquoi en installer un ?

Dans un ménage de 4 personnes, la récupération de l’eau pluviale permet d’économiser plus de 40% des ressources en eau. Cela équivaut à 300 euros par an, et ce même sans trop se priver d’eau. Quels sont les postes concernés par telle économie ? D’abord les toilettes, puis la lessive, la vaisselle, le lavage de voiture et l’arrosage de jardin.

Comment récupérer l’eau de pluie ?

Quand elle tombe sur le toit, l’eau pluviale descend à travers les gouttières. Si celles-ci sont reliées à des cuves, l’eau ira dedans. Mais avant, elle passe par un premier filtrage à travers la crapaudine. C’est une petite grille qui est placée sur descente et qui va retenir les débris du toit. Après ce premier filtrage, l’eau passe par un filtre-décanteur : il va séparer les impuretés en suspension. Celles-ci vont être évacuées vers le réseau d’assainissement pluvial par le biais d’un trop-plein avec siphon.

Récupération d’eau de pluie : l’équipement à choisir

Cela va dépendre de la quantité d’eau qui peut être récupérée et de l’usage que vous voulez en faire. À part l’arrosage de jardin, si vous comptez utiliser l’eau pour laver votre voiture, une cuve extérieure suffira. Celle-ci devra être dotée d’un filtre pour débarrasser l’eau des insectes et des débris de bois et feuilles mortes. Elle sera directement liée à une ou plusieurs des gouttières de votre toit. Il existe des cuves qui vont de 100 à 500L, choisissez-en un selon votre budget ; la superficie du jardin et vos besoins. Si vous n’êtes pas sûr, vous pouvez demander conseil auprès de votre jardinier.

Si vous envisagez d’utiliser l’eau pour l’arrosage du jardin et pour un usage domestique, vous devez savoir que les dimensions du système de récupération seront en fonction du nombre de personnes dans votre foyer. Les cuves vont varier de 3 700 à 9 200 litres de capacité, mais on estime que le besoin quotidien d’une personne est de 75 L. Donc pour une famille de 4 personnes, pour un mois, le volume d’eau est de 4 500 L : une cuve de 4 500 L suffira pour les besoins domestiques.

Combien ça coûte ?

Le prix d’une installation est très variable. Il dépend de la complexité du chantier, si votre maison est une construction neuve ou ancienne, si les cuves sont de dimensions moyennes ou grandes.

Fourni et installé, un kit complet coûte entre 5 000 et 8 000 euros. Ce kit comprend une cuve de 5 000 L (pour la maison et le jardin), une pompe, les accessoires et le réseau de distribution.

Toutefois, il est nécessaire de faire appel à un professionnel tel que ce jardinier dans le 17 pour confier la mise en place d’un système de récupération d’eau de pluie. En leur confiant le travail — surtout s’ils sont titulaires du label Qualipluie — vous pourrez demander un crédit d’impôt pour réduire vos dépenses. Demandez auprès de votre mairie qui sont ces prestataires. Ils vous donneront aussi une idée concrète du budget à allouer aux travaux.

 

Leave a Comment